Accueil.Nos bières / Fabrication.Visites.Animations.Pratique.Histoire.
Accueil



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération   
     

>  Horaires      > Plan d’accès      > Itinéraires   > Nos bières                                 Conditions d’utilisation
Les UrsulinesFabrique de Bière de Crémieu-  4 Côte Chausson 38 460 CREMIEU   Tél : 04 74 83 60 35 (rép. 24H /24h) Fax 04 74 83 60 35
Site créé par : ARNO                                                                                     courriel : contact@biere-les-ursulines.com © Tous droits réservés.
Histoire de bière

L'histoire de la bière est associée à celle de l'agriculture, de la culture des cérales et à celle de la Mésopotamie... Il est couramment estimé que les premières bières datent de 6 000 an avant JC... la plus ancienne des boissons crées par l'homme, bien avant le thé.
La gaule fabriquait sa cervoise.
En période médiévale, presque tous les villages possèdent leur fabrique de bière, et ce bien avant « l'invasion » de la vigne au 19ème.
En 1516, l'Allemagne signe son décret de pureté : dans la bière il ne doit y avoir que des céréales, de l'eau et du houblon (Reinheitsgebot).
Au 19ème siècle, les travaux de Pasteur et la maîtrise du froid vont permettre une meilleure maîtrise.
Si Rhône-Alpes comptait plus de 200 brasseries artisanales à la fin du 19ème siècle, elle n’en dénombrait aucune en 1980 ! Les logiques industrielles, les évolutions de consommation avait eu raison du fait que Rhône-Alpes était au 18ème la première région de production de bière en France.
Tout un savoir-faire oublié qu’il est temps de retrouver.
Alors que longtemps on avait privilégié une production locale pour une consommation locale, on en est aujourd’hui à ne boire plus que de la bière industrielle, ou presque. Imaginez ce contexte transposé au vin !! Impensable… Et pourtant, c’était il y a peu la réalité pour la bière.
Heureusement depuis une vingtaine d’années, de petites fabriques de bière s’installent ici et là, permettant ainsi de proposer d’autres styles de bière présentant un savoir-faire et un goût différent.